RGELABEL RGE

Le label RGE (« Reconnu Garant de l’Environnement ») est un signe de qualité délivré à une entreprise qui remplit certains critères lors de la réalisation de travaux d’économie d’énergie dans les logements (isolation des murs ou de la toiture, installation d’un équipement utilisant une énergie renouvelable, etc.). Il s’agit d’un dispositif reconnu par l’Etat : pour le particulier, le recours à une entreprise RGE pour faire des travaux ouvre droit à l’attribution de certaines aides publiques.

Flam ‘Nordic est labellisée QUALI’BOIS avec comme référent Jean Philippe JAMET, responsable du magasin FLAM’NORDIC  de SARAN et ayant obtenu la note de 29 sur 30 à l’examen technique lors d’une session en 2014. Ce label permet aussi d’obtenir une assurance décennale « FUMISTERIE »

Cette qualification atteste de la compétence de l’entreprise,  des conseils prodigués à chaque client et du sérieux lors de la réalisation des chantiers.

Il est important de signaler que des contrôles sont organisés afin de vérifier dans le temps la qualité de nos réalisations.


citeLe CITE, crédit d’impôt pour la transition énergétique

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique, mis en place par l’article 3 de la loi de finances pour 2015, permet de bénéficier d’un taux unique de réduction d’impôt de 30 %, sans condition de ressources et sans obligation de réaliser un bouquet de travaux.

Le CITE porte sur les travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique réalisés dans l’habitation principale.

L’avantage fiscal est de 30% des dépenses engagées, plafonnées à 8 000 euros (16 000 pour un couple, plus 400 euros par personne à charge) sur une période de cinq ans.

 

Cet avantage fiscal de 30 % ne porte que sur le matériel TTC.  C’est-à-dire que les accessoires de raccordement, tubage ou conduit de fumée ne rentrent pas dans les 30 % du CITE.

 

Les caractéristiques techniques des appareils à bois ou à granulés éligibles au CITE sont les suivants :

Rendement énergétique ≥ 70 %
Concentration moyenne de monoxyde de carbone ≤ à 0,3 %
Indice de performance environnemental ≤ 1
Emissions de particules ≤ à 90 mg/Nm

Le crédit d’impôt est cumulable :

 

Avec l’éco-prêt à taux zéro, depuis le 1er mars 2016.

L’éco-PTZ permet de bénéficier d’un prêt à taux zéro de 30 000 euros maximum pour financer des travaux d’éco-rénovation. Il s’adresse aux propriétaires, qu’ils habitent le logement, ou qu’ils le mettent en location.

Les travaux doivent être réalisés par des entreprises RGE (Reconnu Garant de l’Environnement)

Avec les aides de l’Anah, des collectivités territoriales, et des fournisseurs d’énergie.


RT 2012Réglementation thermique 2012

De tous les secteurs économiques, celui du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France (42,5 % de l’énergie finale totale) et génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES). La facture annuelle de chauffage représente 900 € en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 € pour une maison « basse consommation » à plus de 1800 € pour une maison mal isolée). Elle pèse lourdement sur le pouvoir d’achat des ménages, particulièrement sur les plus modestes d’entre eux. Ces dépenses tendent à augmenter avec la hausse du prix des énergies.

Quelques rappels :

  1. Le Grenelle de l’Environnement a encadré le marché du Bois Energie. Grâce à cet encadrement, la RT 2012 est née.
  2. L’Union Européenne doit réduire ses gaz à effet de serre de 20 % à l’Horizon 2020 après les avoir réduit de 8 % entre 2008 et 2012.

La RT 2012 a pour objectif : de limiter les consommations d’énergie en construisant des bâtiments avec de faibles besoins énergétiques, bien orientés et bien isolés, équipés de systèmes énergétiques performants, d’impulser l’évolution des technologies pour le bâti et les équipements.

La réglementation impose une consommation d’énergie primaire conventionnelle limitée à  50 kW /m2  et par an (valeur modulée en fonction de la surface du bâtiment, de sa localisation géographique, de son altitude…).

Ceci étant dit, cette réglementation est fondée sur 3 indicateurs qui expriment 3 exigences:

L’indice Bbio qui caractérise l’impact de la conception bioclimatique sur l’efficacité énergétique du bâti. Il doit être inférieur à une valeur maximale Bbiomax, fonction de la typologie du bâtiment, de sa localisation géographique et de son altitude ;

L’indice Cep qui caractérise la consommation d’énergie primaire du bâtiment. Il doit être inférieur à une valeur maximale Cepmax qui est elle aussi modulée ; ce qui donne pour être plus clair la nécessité d’un poêle de 5 kW pour une maison de 100 m 2 environ.

L’indice Tic (température intérieure conventionnelle) qui caractérise l’exigence relative au confort d’été. Il doit être inférieur à une valeur de référence appelée Ticref.

La RT 2012 concerne donc aujourd’hui tous les bâtiments neufs lesquels doivent donc respecter ces règles notamment un mode de chauffage faisant appel à aux énergies renouvelables et donc le bois ou les granulés de bois.

Flam’Nordic peux favorablement répondre à votre demande en proposant une gamme complète de poêle à bois où à granulés à combustion étanche et adaptés à la réglementation RT 2012.


Label-flamme-verteLe label « Flamme Verte » a été créé en 2000 par l’ADEME

La vocation de départ de l’ADEME est de promouvoir l’énergie bois – première  ressource d’énergie renouvelable en France- qui allie atouts environnementaux et économiques. L’objectif avéré étant d’équiper 9 millions de foyers à l horizon 2020.

Le succès  de cette énergie, soutenue depuis plusieurs années par des incitations fiscales, s’appuie sur le développement d’appareils de chauffage de nouvelle génération, labellisés Flamme verte en partenariat avec des fabricants d’appareils de chauffage.

ER), Flamme Verte label de qualité

Sa vocation : promouvoir l’utilisation du bois par des appareils de chauffage performants dont la conception répond à une charte de qualité exigeante en termes de rendement énergétique et d’émissions polluantes, sur laquelle s’engagent les fabricants, signataires de la charte Flamme Verte.

Le classement des appareils s’échelonnent de 4 à 7 étoiles.

Cette sélection se fait sur 3 critères :

  1. Rendement énergétique qui doit être supérieur à 70 %
  2. Monoxyde de carbone
  3. Particules fines

Flam’Nordic ne propose que des appareils dont le label est compris entre 4 et 7 étoiles.